Les membres 2050Aujourd’hui

Fondation pour Genève

Institution signataire de la Charte 2050Aujourd'hui

La Fondation pour Genève est fière d’avoir rejoint l’initiative 2050Today en 2022. Depuis l’année dernière, nous observons nos tendances en termes d’émissions carbone et évaluons ce qui peut être changé. Ce travail, car il s’agit d’un véritable travail, est un excellent moyen de remettre en question nos pratiques quotidiennes, de penser le monde du travail autrement, et d’être un vecteur de changement.

Contribution à l'action climatique

Depuis 2018, la Fondation pour Genève s’engage en faveur des 17 Objectifs de Développement Durable. Une exposition itinérante et modulaire a été organisée, représentant les 17 ODD sous la forme de 10 modules, avec des exemples d’actions menées par l’ONU et ses partenaires, ainsi que des recommandations d’actions que chacun peut entreprendre dans sa vie quotidienne pour contribuer à atteindre ces objectifs. L’exposition #YouNeedToKnow est réalisée en partenariat avec le Perception Change Project des Nations Unies à Genève. Ce contenu est désormais diffusé dans les classes scolaires de toute la Suisse avec l’aide précieuse de la fondation Eduki.

 

Depuis 2020, la Fondation pour Genève soutient une série d’émissions intitulées « Go solutions durables » sur les Objectifs de Développement Durable, produites par Léman Bleu.

L’objectif du projet est de mettre en lumière les acteurs impliqués dans le développement durable et leurs interconnexions aux niveaux international, national et local.

Actions thématiques

Alimentation

La Fondation pour Genève œuvre activement pour renforcer la responsabilité écologique de ses événements de restauration. Leurs menus visent à offrir une prédominance d’options végétariennes et privilégient l’approvisionnement en ingrédients locaux ou régionaux, avec une attention particulière accordée aux produits carnés.

Biodiversité

Le cadre verdoyant de la Fondation pour Genève offre un potentiel important de valorisation de la biodiversité. Actuellement, la fondation étudie les moyens d’introduire une plus grande variété de plantes indigènes, en particulier celles reconnues pour attirer les pollinisateurs. Ils prévoient de disperser des pots de fleurs autour de l’installation pour attirer un large éventail d’insectes et de pollinisateurs. De plus, ils prévoient d’incorporer des « hôtels à insectes » qui fourniront des abris, des sites de nidification et des habitats à divers insectes utiles tels que les abeilles solitaires, les papillons et les coccinelles. De plus, la fondation a l’intention d’installer des mangeoires et des distributeurs d’eau pour les oiseaux, ainsi que des nichoirs conçus pour accueillir des espèces d’oiseaux spécifiques.

Énergie

La Fondation pour Genève a mis en place un éclairage activé par le mouvement dans les bureaux et les espaces communs afin d’économiser autant d’énergie que possible, en n’allumant les lumières que lorsqu’un mouvement est détecté.

Gestion des déchets

La Fondation pour Genève se consacre aux efforts de réduction des déchets. Dotés d’une station de recyclage désignée dans leurs locaux, ils encouragent activement toutes les entités partageant leur espace à utiliser cette installation. Ils assument la responsabilité de superviser et d’organiser l’élimination des matières recyclables, y compris des tâches telles que s’assurer que les matières sont collectées régulièrement, les trier de manière appropriée et prendre des dispositions pour leur élimination ou leur recyclage approprié. En gérant efficacement ce processus, la fondation vise à faciliter autant que possible la participation des employés aux efforts de recyclage, encourageant ainsi leur implication active dans la réduction des déchets.

Empreinte carbone et émissions par champ d'application

La méthodologie de mesure des émissions de gaz à effet de serre (GES) de 2050Aujourd’hui suit le Protocole des GES. Ce protocole fournit aux organisations des normes et des orientations pour mesurer et gérer les émissions responsables du réchauffement climatique. Il a été créé en 1998 dans le cadre d’un partenariat entre le World Resources Institute (WRI) et le Conseil mondial des entreprises pour le développement durable (World Business Council for Sustainable Development, WBCSD).

Selon le Protocole des GES, la répartition des émissions se fait par champs d’application :

Le champ d’application 1 (scope 1) représente les émissions directes liées à la consommation de combustibles fossiles.

Le champ d’application 2 (scope 2) représente les émissions indirectes liées à la production d’électricité, de vapeur, de chauffage et de refroidissement achetés et consommés par l’entreprise déclarante.

Le champ d’application 3 (scope 3) comprend toutes les autres émissions indirectes qui se produisent dans la chaîne de valeur d’une entreprise (c’est-à-dire les biens ou services achetés, les voyages d’affaires, les déplacements des employés).

L’empreinte carbone de 2050Aujourd’hui prend en compte les émissions déclarées générées par les activités de l’institution sur une année et est divisée par catégories :

Énergie et eau

Elle prend en compte la quantité d’électricité consommée, produite et achetée par l’institution. L’énergie consommée pour chauffer et/ou refroidir les bâtiments de l’institution et l’eau consommée sont également incluses.

Mobilité

Elle prend en compte les voyages d’affaires et les déplacements domicile-travail (sur la base d’une enquête).

Alimentation

L’impact CO2 de l’alimentation comprend la restauration de l’institution et la consommation individuelle (sur la base d’une enquête) pendant les heures de travail.

Biens achetés

Le périmètre des biens achetés est fixé à une liste de nouveaux équipements de bureau, de nouveaux équipements de mobilité (véhicules) et de matériaux de construction.

Déchets

Le périmètre de l’inventaire des déchets est fixé à la production de déchets provenant des installations et des opérations internes de l’institution.
Il convient de noter que les données collectées par les membres de 2050Today pour chaque empreinte carbone ne sont pas encore totalement standardisées et pourraient ne pas être entièrement complètes. La collecte des données est progressivement harmonisée et améliorée. Par conséquent, les comparaisons directes entre les tCO2 / employé parmi les institutions – que ce soit en général ou par secteur – ne sont pas encore possibles ni pertinentes. Afin de garantir la fiabilité, la précision et la mise à jour régulière de l’évaluation de l’empreinte carbone, 2050Aujourd’hui est conseillé par un comité scientifique international de l’empreinte carbone.

Empreinte carbone