Les membres 2050Aujourd’hui

FIPOI – Fondation des Immeubles pour les Organisations Internationales

Institution signataire de la Charte 2050Aujourd'hui

En tant que directeur de cette fondation au cœur de la Genève internationale, je crois fermement que nos actions définissent notre impact. En louant des bureaux et des centres de conférences à des organisations internationales et en accueillant certains membres du programme 2050Today, nous façonnons ensemble l'avenir durable que nous aspirons. Notre engagement est clair : réduire notre empreinte carbone à zéro d'ici 2050 au sein du programme 2050Today. Ainsi, nous construisons des espaces où l'innovation et la durabilité convergent, ouvrant la voie à un avenir meilleur et plus prometteur pour tous.

Contribution à l'action climatique

La Fondation des Immeubles pour les Organisations Internationales (FIPOI) fournit des infrastructures et des services dans les domaines de l’immobilier et des conférences aux acteurs de la Genève internationale. Dans ses activités, la FIPOI s’engage fortement en faveur de l’action climatique, avec la durabilité au cœur de son approche. En effet, la fondation s’efforce de développer des projets immobiliers qui minimisent leur impact sur l’environnement et contribuent à la durabilité à long terme. En participant à l’initiative 2050Aujourd’hui, la FIPOI démontre sa contribution active à la réalisation des Objectifs de Développement Durable des Nations Unies, notamment dans la lutte contre le changement climatique.

Actions thématiques

Alimentation

Notre partenaire exclusif en restauration a reçu les labels ISO 14001 et « Fourchette Verte », garantissant des produits locaux et de saison. Il détient également le label GRTA identifiant les produits agricoles de la région genevoise. Nous avons récemment choisi d’offrir des bouteilles en verre et de réduire l’utilisation globale de PET pour les conférences se déroulant dans l’un de nos cinq sites.

Biodiversité

Nous possédons quatre ruches situées au CICG. Ces ruches sont entretenues de manière durable sans produits chimiques et, grâce à leur proximité avec le Jardin Botanique, leur miel est riche et floral. Elles sont certifiées biologiques, et du miel est produit chaque année et vendu à l’accueil du CICG.

Énergie

La réduction de la consommation d’énergie et des émissions fait depuis longtemps partie de la mission de la FIPOI. Dès 2007, la fondation s’est connectée au premier réseau hydrothermal Genève-Lac-Nations (GLN), utilisant l’eau du lac Léman pour chauffer et refroidir certains de ses bâtiments.

La FIPOI participe au programme ECO-21 de SIG (Services Industriels de Genève) par le biais d’un partenariat visant à réduire sa consommation d’énergie. Ce programme, appelé Vision Négawatt, est réservé aux entreprises classées comme « grands consommateurs », catégorie à laquelle appartient la FIPOI en raison de son vaste portefeuille immobilier. Vision Négawatt aide la FIPOI à mettre en œuvre une politique énergétique cohérente grâce à un suivi personnalisé, un soutien à l’établissement d’un système de gestion de l’énergie et la fourniture de subventions pour des initiatives de performance énergétique. Ce partenariat réduit considérablement les émissions liées à l’énergie et aux activités liées aux bâtiments de la FIPOI.

Dans le cadre de son objectif plus large de réduire la consommation électrique et thermique des systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation (CVC), la FIPOI a, parmi plusieurs autres initiatives, installé un système de comptage de personnes au Centre International de Conférences de Genève (CICG). Ce système permettra une optimisation de l’exploitation des grandes salles de conférence en fonction des besoins réels. Cette initiative concrète s’inscrit dans une démarche visant à aller vers un avenir plus durable.

Gestion des déchets

La FIPOI utilise des gobelets biodégradables.

Mobilité

Certains des équipements de la FIPOI sont équipés de bornes de recharge pour véhicules électriques, permettant aux employés possédant des véhicules électriques de se rendre au travail et de recharger sur place.

Incitation à la mobilité douce grâce à une contribution financière à l’achat par les employés d’un vélo électrique ou d’une carte de transport en commun.

Nous collaborons avec une compagnie de taxis qui réserve exclusivement des véhicules hybrides ou électriques plutôt que des moteurs à combustion interne.

Numérique responsable

La déclaration sur la « Responsabilité numérique d’entreprise » (RNE) a été rédigée.

L’équipe informatique a discuté des 48 objectifs et a attribué chacun d’eux à une personne responsable, selon la définition RACI.

Nous avons établi la structure des indicateurs de performance clés (KPI) et nous avons créé le modèle de rapport.

Empreinte carbone et émissions par champ d'application

La méthodologie de mesure des émissions de gaz à effet de serre (GES) de 2050Aujourd’hui suit le Protocole des GES. Ce protocole fournit aux organisations des normes et des orientations pour mesurer et gérer les émissions responsables du réchauffement climatique. Il a été créé en 1998 dans le cadre d’un partenariat entre le World Resources Institute (WRI) et le Conseil mondial des entreprises pour le développement durable (World Business Council for Sustainable Development, WBCSD).

Selon le Protocole des GES, la répartition des émissions se fait par champs d’application :

Le champ d’application 1 (scope 1) représente les émissions directes liées à la consommation de combustibles fossiles.

Le champ d’application 2 (scope 2) représente les émissions indirectes liées à la production d’électricité, de vapeur, de chauffage et de refroidissement achetés et consommés par l’entreprise déclarante.

Le champ d’application 3 (scope 3) comprend toutes les autres émissions indirectes qui se produisent dans la chaîne de valeur d’une entreprise (c’est-à-dire les biens ou services achetés, les voyages d’affaires, les déplacements des employés).

L’empreinte carbone de 2050Aujourd’hui prend en compte les émissions déclarées générées par les activités de l’institution sur une année et est divisée par catégories :

Énergie et eau

Elle prend en compte la quantité d’électricité consommée, produite et achetée par l’institution. L’énergie consommée pour chauffer et/ou refroidir les bâtiments de l’institution et l’eau consommée sont également incluses.

Mobilité

Elle prend en compte les voyages d’affaires et les déplacements domicile-travail (sur la base d’une enquête).

Alimentation

L’impact CO2 de l’alimentation comprend la restauration de l’institution et la consommation individuelle (sur la base d’une enquête) pendant les heures de travail.

Biens achetés

Le périmètre des biens achetés est fixé à une liste de nouveaux équipements de bureau, de nouveaux équipements de mobilité (véhicules) et de matériaux de construction.

Déchets

Le périmètre de l’inventaire des déchets est fixé à la production de déchets provenant des installations et des opérations internes de l’institution.
Il convient de noter que les données collectées par les membres de 2050Today pour chaque empreinte carbone ne sont pas encore totalement standardisées et pourraient ne pas être entièrement complètes. La collecte des données est progressivement harmonisée et améliorée. Par conséquent, les comparaisons directes entre les tCO2 / employé parmi les institutions – que ce soit en général ou par secteur – ne sont pas encore possibles ni pertinentes. Afin de garantir la fiabilité, la précision et la mise à jour régulière de l’évaluation de l’empreinte carbone, 2050Aujourd’hui est conseillé par un comité scientifique international de l’empreinte carbone.

Particularités de la FIPOI

La FIPOI gère également le Centre de international Conférences de Genève (CICG) et le Centre de conférences de Varembé (CCV) dont l’empreinte carbone a été mesurée. Elle s’est élevée à 328 tCO2 pour l’année 2021.

Empreinte carbone

Ce site Web utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site Web.