2050Aujourd'hui - Action climatique

Biodiversité

Action climatique dans le domaine de la biodiversité

Les processus d’évolution ont généré une palette riche et merveilleuse d’espèces et d’écosystèmes, chacun méritant d’être protégé pour lui-même, et dont l’existence et le bien-être des êtres humains dépendent en fin de compte. Parmi les services qu’ils rendent, les écosystèmes captent le CO2 et contribuent donc à l’atténuation du changement climatique. La végétation en général aide les populations à s’adapter aux nouvelles conditions climatiques en jouant le rôle de thermorégulateur dans et autour des villes. Les actions menées par les humains – principalement la conversion des terres, la surexploitation des ressources naturelles et le changement climatique – sont devenues insoutenables. En d’autres termes, les êtres humains sont aujourd’hui à l’origine d’une perte nette de la richesse des espèces et entravent la capacité de la nature à contribuer au bien-être de l’humanité.

 

Toutes les institutions peuvent contribuer à la protection de la biodiversité et à sa contribution au bien-être humain par le biais d’une approche à deux volets. Premièrement, chaque acteur peut gérer ses propriétés foncières de manière à favoriser les résultats positifs pour la nature. Des travaux récents ont permis d’identifier des mesures simples qui guident les institutions sur la manière de favoriser la biodiversité locale. En outre, la Suisse a l’une des empreintes environnementales les plus élevées au monde (4,3 hectares globaux par habitant en 2018), de sorte que chaque acteur doit également prendre en compte les effets indésirables sur la biodiversité des processus de consommation et de commerce. En effet, l’importation de produits transformés, de matières premières et de denrées alimentaires a des effets néfastes ailleurs, qui sont souvent invisibles. C’est pourquoi la deuxième approche consiste à identifier des mesures qui réduisent de manière significative ces impacts invisibles.

Objectifs pour la biodiversité

La Charte 2050Aujourd’hui recommande aux institutions de prendre des mesures pour atteindre les objectifs suivants en matière de biodiversité lors de la définition de leur plan d’action.

1. Accroître la naturalité des installations

2. Évaluer et réduire les principales voies de consommation qui ont des impacts négatifs sur la biodiversité

Les objectifs en matière de biodiversité visent à la fois à promouvoir la biodiversité locale en contribuant à l’infrastructure verte du Grand Genève et à réduire les impacts négatifs sur la biodiversité ailleurs, tout en s’adaptant au changement climatique et en l’atténuant. Les thèmes abordés s’appuient sur les travaux récents menés à Genève pour intégrer des mesures favorables à la biodiversité dans la planification urbaine, sur le plan d’action Biodiversité du canton et sur la Charte du Grand Genève pour une transition écologique en 2050.

Ce site Web utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site Web.